Bernard Drainville, leader politique et un joueur de concession pour le Parti Québécois

29 Août

bernard-drainville-5Je me questionne sur l’attitude de la cheffe du Parti Québecois, Pauline Marois, non seulement concernant les députés démissionnaires, mais aussi envers le député de Marier-Victorin (Longueuil), Bernard Drainville. On sent qu’elle l’a éloigné des feux de la rampe depuis quelques mois. Une grave erreur dans ces moments de tempête. Parmi ses responsabilités (diriger le parti et défendre les intérêts des Québécois), elle a à préparer la relève, voire même à favoriser le recrutement et le développement de député-e-s susceptibles de devenir un jour le chef du Parti Québécois et possiblement premier ministre du Québec. Lire la suite

«J’aurais voté Oui mais j’étais trop petit», un livre sur l’indépendance du Québec

20 Juil

voter oui - indépendanceVoici un livre fort intéressant. Douze auteurs y exposent avec force et passion leur désir de vivre dans un pays indépendant, en symbiose avec tous les autres pays du monde, y compris le Canada. Lire la suite

Bernard Drainville, fier promoteur de l’indépendance du Québec

12 Juil

Bernard DrainvilleParmi les membres du Parti Québecois, il y en a un que j’affectionne particulièrement. Il s’agit de Bernard Drainville, député de la circonscription de Marie-Victorin (Rive-Sud de Montréal) à l’Assemblée nationale et, depuis le 27 août 2010, porte parole de l’opposition officielle en matière d’Affaires intergouvernementales canadiennes. Lire la suite

Québecois, nous sommes Québecois

12 Juil

Pour débuter, voici une chanson du groupe La Révolution française intitulée : «Québécois, nous sommes québécois». Cette chanson fétiche exprime bien mon désir de voir le Québec progresser vers l’autonomie et la souveraineté.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.