«J’aurais voté Oui mais j’étais trop petit», un livre sur l’indépendance du Québec

20 Juil

voter oui - indépendanceVoici un livre fort intéressant. Douze auteurs y exposent avec force et passion leur désir de vivre dans un pays indépendant, en symbiose avec tous les autres pays du monde, y compris le Canada.

Ils expriment leur souffrance d’habiter une région du monde conditionnée par une population étrangère dont ils n’ont pas délibérément choisi la patrie, ni surtout la langue. Ils le font avec leurs mots, leurs émotions, leurs indignations, dans une langue colorée, vive, affective, douloureuse. Leurs esprits semblent plus proches des premières années de la Révolution tranquille que de la récente campagne électorale fédérale, dont les acteurs donnent l’impression d’avoir abandonné la phase de l’Histoire du Québec ouverte par leurs aînés en direction de l’indépendance.

En les lisant, en les écoutant, on se prend à éprouver de la fierté, celle de l’espoir, celle des générations de leurs parents et grands parents qui ont ouvert la route de la liberté.

Voici des liens vers d’autres sites traitant de ce livre :

«J’aurais voté Oui mais j’étais trop petit», un livre sur l’indépendance,Cyberpresse

L’histoire du projet du livre d’après André Serra

J’aurais voté OUI, mais j’étais trop petit – Éd. EDITAS – version imprimée 11.95$ chez tout libraire

Version numérique 6$ à : http://www.blogauteurs.com/product.php?id_product=114

Ou, en version papier chez Livres québécois,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :